L'infrastructure constitue un grand problème dans l'Est du Congo. Il n'y a ni routes asphaltées, ni grands entrepôts, ni réseau électrique.

Depuis de nombreuses années, Vredeseilanden appuie La Ligue des Organisations des Femmes Paysannes au Congo (Lofepaco), une organisation coupole qui unie 10.000 femmes paysannes. A la frontière avec l'Ouganda voisin, les paysannes veulent gagner de bons revenus par la culture du riz. L'organisation a besoin d'un grand entrepôt pour stocker les sacs de riz en toute sécurité.

Livios appuie leurs projets et contribue à la construction du Congo de demain.

Lire plus sur ce projet

Aidez à la construction du Congo de demain


Appuyez ce projet

Evolution du projet



La centrale hydroélectrique
La centrale hydroélectrique

La centrale hydroélectrique n'a pas fonctionné pendant quelque temps. La plaque qui devrait fermer en partie la rivière pour remplir le bassin d'eau, n'a pas pu résister la force énorme de l'eau de rivière. Entretemps on a installé une plaque métallique plus stabile. Les altérations de tension au réseau d'électricité constituaient un problème, qui a été répondu par l'installation d'un stabilisateur. Les lampes et les machines dans la maïserie fonctionnent de nouveau.
Soumis par Nele Claeys le août 2012

Le magasin de Lofepaco est en construction

Les fondations du magasin dans la plaine de Kyatenga ont été mis en place. Une équipe de maçons sont en train de finir les travaux de structures. Pendant les mois à venir ils finiront le bâtiment. Dans une autre région un groupe de femmes de la Lofepaco a mis à l'essai le système de « warrantage » et l'a approuvé.
Lire plus...
Soumis par Nele Claeys le août 2012

Nouveau projet
Nouveau projet

Maintenant que les travaux à la centrale électrique sont finis, Livios soutient une nouvelle organisation : La Ligue des Organisations des Femmes Paysannes au Congo (Lofepaco). Cette organisation veut construire un grand entrepôt pour ces membres. Cet entrepôt est d'une grande importance pour les femmes paysannes car, en vendant leur riz trois mois après la récolte, elles peuvent en obtenir le double du prix. Si les femmes peuvent stocker leurs sacs dans des bonnes conditions dans un dépôt sécurisé, elles peuvent donc considérablement augmenter leurs revenus. La Lofepaco a déjà acheté une parcelle, et les techniciens ont commencé les préparations.
Soumis par Nele Claeys le janvier 2012

L'énergie hydroélectrique pour la maïserie

Léopold et Théo de Vredeseilanden à Butembo reçoivent simultanément un sms, puis des appels téléphoniques de Daniel Bunambo, le directeur de la Coopérative Centrale du Nord Kivu (Coocenki).
Lire plus...
Soumis par Nele Claeys le 23 octobre 2011

La lampe de la microcentrale de COOCENKI est allumée

Il est 14 heures et nous sommes dimanche 23 octobre 2011. Nous, Léopold et Théo, reçoivent simultanément un sms, puis des appels téléphoniques de Daniel, le directeur de COOCENKI. Il faut rapidement le rejoindre dans un village nommé Kyambogho, situé à 11Km de la ville de Butembo. Même si c'est un dimanche nous prenons vite la route des "chinois" qui mène à la maïserie de la COOCENKI.
Lire plus...
Soumis par Théo et Léopold le 9 novembre 2011

Lire plus sur l'évolution
 

Partenaires


Votre logo ici ? Plus d'info