retour

La centrale hydroélectrique est presque finie




 

La centrale hydroélectrique de l'organisation paysanne COOCENKI est presque finie. D'ici peu cette centrale fournira l'énergie nécessaire pour faire marcher la meunerie maïs. Mais les derniers jours ouvrables, le temps a été moche. Comme en Belgique, la région a été ravagée par des orages et des rafales de pluie.

Les derniers mois la rivière a été transformée en fleuve de boue tourbillonnante arrachant des bananiers et branches des terrains en amont et les poussant vers le bassin. Même si les ingénieurs n'étaient pas tout à fait sûrs, la maçonnerie a prouvé qu'elle est résistante aux tempêtes et eaux. Toutefois, il faut attendre jusqu'à l'eau baisse pour pouvoir entamer les derniers travaux et que la centrale puisse faire marcher la première machine.

Soumis par Nele Claeys le 5 septembre 2011