retour

L'énergie hydroélectrique pour la maïserie




 

Léopold et Théo de Vredeseilanden à Butembo reçoivent simultanément un sms, puis des appels téléphoniques de Daniel Bunambo, le directeur de la Coopérative Centrale du Nord Kivu (Coocenki). La première lampe dans la maïserie est finalement allumée ! Après deux années de travaux, la micro-hydrocentrale dans la vallée est achevée, les câbles électriques de la vallée jusqu'à la maïserie sont installés, et la maïserie peut maintenant se servir de l'énergie hydroélectrique pour moudre le maïs.

Le directeur et le président de COOCENKI ont passé un moment plein d'émotions, de voir que le rêve est devenu une réalité. L'atteinte de cette réalité est un nouveau début pour fournir plus de farine de maïs aux congolais à un coût plus abordable et moins polluant. Cette étape témoigne encore une fois le succès de la conjugaison des efforts des uns et des autres pour donner plus de revenu aux paysans et paysannes. On remercie Livios pour sa contribution.

Soumis par Nele Claeys le 23 octobre 2011