retour

Le magasin de Lofepaco est en construction




 

Les fondations du magasin dans la plaine de Kyatenga ont été mis en place. Une équipe de maçons sont en train de finir les travaux de structures. Pendant les mois à venir ils finiront le bâtiment. Dans une autre région un groupe de femmes de la Lofepaco a mis à l'essai le système de « warrantage » et l'a approuvé. Ce système de vente collective veut dire que chaque paysanne apporte son sac à riz ou maïs dans un endroit de stockage sûr et reçoit un reçu et une avance. Les gestionnaires de l'endroit de stockage attendent le meilleur moment pour vendre les tonnes de riz rassemblées, c.à.d. quelques mois après la récolte. Après la vente collective, la paysanne reçoit la différence entre l'avance et le prix de vente effectif. Un tel système fait que les paysannes ne sont pas obligées de vendre leurs produits juste après la récolte. A ce moment-là les prix sont très bas, mais les femmes ont besoin d'argent puisqu'elles doivent payer les dettes faites pour la saison de plantation et les frais de l'école des enfants. L'objectif est d'installer un système de « warrantage » similaire chez les femmes qui vivent et cultivent dans les environs du magasin de Kyatenga.

Soumis par Nele Claeys le août 2012